Documentaire "Petit traité de libération d'entreprise"

La libération des entreprises

L'intelligence collective & le leadership distribué comme nouveau mode d’organisation

Ethnographie
Change
Management
Innovation
Holacratie

Selon l’American Institute of stress, 75% des salariés qui consultent leur médecin le font à cause du stress au travail. Pour nombre d’employés, l’entreprise est en effet devenue un lieu anxiogène, déshumanisé où la violence est ordinaire. La faute au mode d’organisation traditionnel, hiérarchique et pyramidal des sociétés? C’est en tout cas le postulat du courant philosophique de « l’entreprise libérée », concept qui navigue entre les sphères managériales, universitaires et médiatiques, popularisé par Isaac Getz et diffusé partout dans le monde depuis. Souvent théorisée mais peu mis en pratique, la libération d’une entreprise reste encore un processus méconnu, suscitant de nombreuses interrogations quant à sa mise en œuvre et ses effets bénéfiques réels.

Entre fin 2017 et fin 2019, Méthos a eu l’opportunité d’accompagner une filiale de la SNCF dans la transformation de son organisation vers un modèle libéré, en tant que laboratoire d’innovation managériale pour le reste du groupe.  Partie prenante du processus de transformation à l’œuvre, notre équipe d’anthropologues et documentaristes a suivi les salariés et managers, se faisant à la fois acteurs et témoins de ce changement de paradigme. Naviguant de réunions en comité de direction aux discussions informelles entre agents opérationnels, à l’écoute des réticences comme des enthousiasmes, attentifs aussi bien aux discours qu’aux actions, nous avons capté et décrypté les pérégrinations qui font la libération d’une entreprise et qui permettent d'envisager de nouvelles manières de travailler ensemble.

Méthos - IMG_7841.jpg
Méthos - IMG_0472.JPG
Méthos - IMG_7788 copy.jpg

 

Innovation manageriale 

L’entreprise libérée serait celle où la majorité des salariés peut décider de ses actions, dès lors qu’ils les considèrent eux-mêmes comme étant les meilleures pour l’entreprise, sans qu’elles soient nécessairement imposées par les décideurs ou une quelconque procédure. La hiérarchie est éclatée car les décisions ne sont plus prises ou validées par les managers, mais par les employés eux même, le postulat étant que la somme des décisions individuelles (intelligence collective) est plus pertinente qu’une décision prise par une poignée d’individus au sommet de la hiérarchie.

Méthos - SHÉMA.jpg

L’entreprise libérée: à l’intersection des principes de confiance, liberté, responsabilité, égalité. Extrait Rapport Méthos.

Méthos - Document_lebonheurautravail (Arte).jpg

Documentaire "Le bonheur au travail" - Arte.tv (lien en bas de page)

 

Le nouveau mode d’organisation du travail repose donc sur la confiance, l’autonomie et la prise de responsabilité de chacun ainsi que sur la nécessité de créer un environnement de travail motivant, plutôt que de féliciter ou critiquer au regard des résultats mesurables. Ces transformations devant provoquer un bien être accru au niveau individuel et une meilleure performance au niveau collectif. C’est le pari fait par SNCF Italia: transformer les modes d’organisation en interne pour avoir des effets externes et améliorer la qualité de services rendus aux voyageurs.

IMG_0366.JPG
IMG_0377.JPG
IMG_0409.JPG
IMG_0417.JPG
IMG_0471.JPG
IMG_0475.JPG

"Une des grandes qualités de Méthos c’est de savoir s’adapter à un contexte en perpétuel changement. Leurs équipes ont su de quelle manière et selon quelles modalités et formats nous accompagner au mieux dans une transformation qui a représenté un complet changement de paradigme pour nous tous."

Jérôme Fontaine, Directeur Général, SNCF Voyages Italia

 

Démarche participative et réflexive

La libération est surtout un processus collectif qui peut être initié par le management mais qui doit faire l’objet d’une adhésion de tous. Idéalement, le management s’efface et la libération est prise en main par les employés eux mêmes qui deviennent porteurs des projets et ce faisant, porteurs des nouveaux principes d’organisation qui petit à petit s’installent dans l’entreprise. Lorsque les employés sont à l’aise avec ces nouveaux principes et qu’ils sont désirables, ceux-ci deviennent la nouvelle norme.


Pour accompagner la mise en place des projets portés par les employés, Méthos s’est appuyé sur la vidéo. Des balbutiements et premières idées touchant à la libération jusqu’à la mise place concrète de transformations structurelles, Méthos a filmé l’entreprise dans son fonctionnement au quotidien: les managers, les employées et leur travail. Les images filmés ont été projeté à fréquence régulière à l’ensemble de l’entreprise réunie en séminaire, retournant ainsi leurs propres images aux artisans de la libération, leur permettant d’avoir un regard réflexif sur leurs actions et de décider collectivement des prochaines étapes à franchir. (Cette utilisation du film comme processus réflexif a été popularisé par le cinéaste et anthropologue Jean Rouch). 

Méthos - Capture d’écran 2018-03-22 à 14.13.49.jpg
Méthos - Capture d’écran 2018-03-22 à 14.14.08.jpg


La vidéo s’est révélé être un outil précieux pour accompagner la libération de SNCF Italia car il est devenu évident au fur et à mesure de l’évolution de la démarche que celle ne peut être considérée comme une fin en soi (l’entreprise n’arrive pas à certain moment où elle est “libérée”) comme un processus permanent sur lequel les membres de l’organisation doivent sans cesse revenir et travailler pour protéger son existence.

Les images tournées ont été compilé et monté par Florian Geyer dans un film documentaire de 52min qui retrace l’aventure de la libération chez SNCF Italia.

Méthos - IMG_5080 2.jpg
Méthos - IMG_5084.jpg
Méthos - IMG_5088.jpg

 

A lire
• Isaac Getz, L’entreprise libérée, Fayard, 2017
• Tom Peters, Entreprise libérée (Liberation management), Dunod, 1993

A voir
Entreprise « classique » VS entreprise « libérée »
Documentaire le bonheur au travail (Arte.tv)
• Ressources sur Arte.tv