Co-créer la banque

Co-créer la banque

Hello bank!
Co-création de nouveaux services bancaires

La banque se digitalise et les jeunes générations sont les premiers à en bénéficier augmentant considérablement la fréquence de leurs interactions avec la banque. Pourtant le fossé se creuse entre les jeunes et les banques, critiquées dans l’opinion publique ou parfois simplement incomprises. Méthos recrée du lien grâce à l’ethnographie et la co-création.

Les occasions de contacts, physiques et individuels, se raréfient avec les banques, les applications se multiplient et facilitent tout ; les jeunes générations en sont les premiers usagers, oubliant jusqu’aux raisons pour lesquelles on devrait se déplacer physiquement jusqu’à une banque.
Pour autant, l’image des banques, leur rôle, la perception de leur offre et ce pour quoi elles seraient utiles : cela ne change pas. Pire : l’absence de contact mêlée aux scandales et aux représentations souvent négatives relayées par les médias créent distance et méfiance chez les jeunes générations. 

Face à la montée des fintechs et autres nouveaux acteurs du secteur bancaire, il est fondamental pour les banques et leur pérennité à moyen terme de ne pas perdre contact avec les jeunes générations ou mieux encore, de créer des nouvelles formes de relations. C’est tout l’objet et la philosophie de notre travail pour Hello Bank.

Méthos a engagé une ethnographie au long court sous la forme d’un observatoire qualitatif des 16-26 ans. En 10 ans, les transformations et les changements dans la vie des jeunes sont énormes : de la fin des études secondaires au premier emploi. Méthos se fait le témoin privilégié de ces années de vie pour qu’Hello Bank pense ses services, ses produits, sa communication en adéquation avec les désirs et les préoccupations réels des jeunes générations.

Les projets et idées d’Hello Bank sont régulièrement élaborés et développés avec les jeunes à l’occasion de journées de co création organisées par Méthos. Elles produisent des résultats inattendus, les différences de vue et d’attente se révélant parfois criantes. Mais, in fine, ces journées aboutissent aux solutions et aux idées services qui seront certainement celles plébiscitées demain. C’est ainsi, nous le pensons, que la banque doit se digitaliser : en protégeant et en encourageant les contacts et la connaissance mutuelle.

Allianz
Arte
Bnp Paribas Fortis
Bruxelles Environnement
Centre Pompidou
Flemish Government
Galeries Lafayette
Hello Bank!
Louis Vuitton
Unibail-Rodamco
Haut de page